Comment s’y prendre face à l’épidémie

Posté par:

Notre système immunitaire :
L’immunité fait référence à la capacité qu’a le corps de se défendre contre des substances menaçantes pour son bon fonctionnement ou sa survie. Ces « menaces » peuvent être de 3 ordres : des microbes (virus, bactéries, champignons, parasites), des cellules devenues cancéreuses ou un corps étranger (une écharde, aussi bien qu’un organe greffé).
Il est connu depuis longtemps qu’avec l’âge ou la maladie, l’immunité s’affaiblit et le corps devient plus vulnérable aux infections. Ces dernières deviennent souvent plus fréquentes et plus graves. Une grippe banale peut alors dégénérer en pneumonie et être fatale.
On remarque aussi que certains adultes apparemment en bonne santé et possédant une quantité normale de cellules immunitaires contractent souvent des infections comme le rhume ou la gastroentérite. Au contraire, dans des conditions similaires, d’autres y sont plus résistants. La différence se jouerait essentiellement sur le plan des habitudes de vie. En effet, de nombreuses données provenant d’études épidémiologiques indiquent que l’alimentation, le sommeil, l’activité physique, le degré de stress, de la peur, la qualité des relations humaines et le milieu de vie influencent tous la qualité de la réponse immunitaire.

Le système immunitaire vu du point de vue de la médecine chinoise :
En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), on ne parle pas de système immunitaire. On va parler d’énergie défensive. Ce qui revient à peu près au même en fait. Le système immunitaire ce sont donc des réactions biologiques et biochimiques de notre corps pour nous défendre contre d’éventuels agresseurs extérieurs. L’énergie défensive va se diffuser à la surface de notre corps pour nous défendre contre tout ce qui vient de l’extérieur, contre ce qu’on appelle en médecine chinoise : les énergies perverses externes comme le changement climat, la pollution de l’environnement etc…Mais il y a aussi les virus, les épidémies, les bactéries.
Notre énergie défensive si elle est suffisamment forte et équilibré va nous protéger aussi contre toutes ces agressions extérieures. Il est tout à fait possible avec une bonne énergie défensive de traverser les saisons et surtout l’hiver sans être malade du tout ! Sans attraper aucun virus, ni grippe ! On peut très bien être bien en forme quelle que soit la saison si on a une bonne énergie défensive.

Selon la MTC cette énergie défensive (ou Wei Qi) élaborée sous le contrôle des Reins qui est en lien avec les poumons (qui contrôle la peau et le système digestif) protège ainsi « l’organisme intérieur » de la pénétration d’agents pathogènes externes.
Les Reins stockent l’Essence (le Jing), englobent Ming Men « La porte de la vie », c’est aussi le feu de la vie. Le Yang des Reins a pour fonction de réchauffer le foyer inférieur (qui correspond à la partie basse du corps, sous le nombril, qui participe à l’élimination) et notamment la vessie. En réchauffant les liquides, le Yang des Reins les fait circuler et permet d’éviter l’œdème qui est une accumulation d’eau. Ils assurent donc un rôle primordial pour notre système défensive (immunitaire).
Les Reins sont également responsables entre autres de la naissance, la croissance, de la fertilité, du développement. Tout vient de l’Essence au niveau corporel. A l’image d’une maison, les Reins représentent les fondations, la quintessence ou la trame de vie de l’individu. Dans la médecine populaire, dans le cas de maladies sévères, longues ou chroniques, on dit vulgairement que : « lorsque les Reins lâchent, c’est tout le corps qui lâche » et que le pronostic vital est engagé …

La MTC met en lien les émotions avec les différents organes, en tant que fonctions énergétiques et non pas seulement en tant qu’organes physiques. En l’occurrence, l’émotion associée aux Reins est la peur. Elle correspond également à ce que l’on appelle stress et angoisse. La peur a un effet refroidissant, elle peut également affaiblir notre champ électromagnétique ou le (Wey Qi) qui normalement gouverne la résistance d’intelligence cellulaire, la capacité immunitaire du corps. Donc la peur peut baisser ce champ protecteur du corps ce qui facilite une installation les épidémies pathogènes.
Il est important de différencier la peur en tant qu’émotion profonde, inconsciente et ancrée en nous, de la peur immédiate ressentie face à un stimuli extérieur (agression, accident, incendie). Une peur peut être saine et bénéfique, c’est celle qui entraine l’augmentation de l’adrénaline, stimule l’action et nous protège. De même, un stress modéré (dans le cadre professionnel ou sportif par exemple) n’est pas forcement malsain et peut au contraire nous pousser à aller au bout de nos capacités. Cependant, si la peur est chronique, elle se manifeste par une anxiété, une angoisse permanente. C’est à ce moment-là qu’elle est néfaste.

Une peur subite va provoquer une perte brutale du Jing et un vide de l’énergie des Reins, avec des symptômes comme les tremblements, les jambes coupées, les dents qui claquent. Les Reins étant l’organe gouvernant les orifices du bas, il arrive parfois que cette forte émotion provoque l’incontinence. L’après-coup pourra engendrer un affaiblissement des Reins avec des symptômes comme la dépression, les troubles du sommeil, la frilosité, la chute des cheveux ou bien des vertiges. Une angoisse chronique va aussi affaiblir les Reins mais surtout épuiser le Jing, l’Essence, la réserve vitale.

Les moyens pratiques pour faire face à cette épidémie :
Il est important d’appliquer les mesures nécessaires proposés par les responsables de santé dans cette période d’épidémie,
mais avoir une attitude positive est primordiale. Car elle nous permet de vivre l’événement que nous traversons sans être perturbé psychologiquement. Considérez cet événement telle qu’il est « c’est comme ça, je fais avec. Chaque chose à sa raison d’être et c’est grâce à …… ». Avoir une attitude positive nous permet de maintenir l’équilibre émotionnel, ce qui est en lien étroit avec notre système défensif (immunitaire) pour faire face au mieux à l’épidémie avec calme, confiance et sérénité.
Accordez plus d’importance à vos pratiques tels que le Qi Gong, le Tai Ji Quan ou d’autres disciplines pour conserver votre équilibre physique, psychique et énergétique.

Vivez pleinement cette période exceptionnelle et prenez conscience le plus possible du message de covid-19 essaie de nous faire passer. Car bientôt ça va terminer !

Bonne pratique et prenez grand soin de vous

3

Commentaires

  1. KLUR Clément  mars 24, 2020

    Bonjour Song
    Merci pour tes recommandations..
    Rester positif est, comme tu nous l’a toujours suggéré, le meilleur moyen de passer cette période difficile qui est « passagère » forcément, qui demandera du temps pour que tout rentre dans l’ordre, dans un ordre qui sera légèrement différent de celui auquel on était habitué.
    Bonne journée à toi, à Nicole et à toute ta famille et au plaisir de vous revoir.
    Clément

    répondre
    • Song  septembre 30, 2020

      Merci Clément ! bien amicalement

      répondre
  2. Loaec dominique  mars 24, 2020

    Merci beaucoup Song pour ces fameux conseils, ton positivisme fait du bien.
    Porte toi bien également
    Bien amicalement
    Dominique loaec

    répondre

Ajouter un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.