L’art de se réconcilier avec son corps

Posté par:

Se réconcilier peut signifier rétablir le lien ou l’amitié, se remettre bien avec quelqu’un, faire la paix, faire modifier une opinion défavorable.

La pratique de cet exercice apporte une grande sensibilité et la relation à notre corps et à nos émotions, une meilleure écoute de nous-mêmes. Il Apporte de la confiance en nous et une meilleure estime de qui nous sommes.

L’art de se réconcilier avec son corps

Lorsque nous exprimons des remerciements à notre corps, nous envoyons un message de reconnaissance à toutes nos cellules. Notre corps est constitué d’environ 70 000 milliards de cellules. Chacune de nos cellules porte et traite en permanence de l’information qui est liée directement à la qualité de notre attitude, à la qualité de nos pensées. Et que l’ensemble de ces informations soient positives ou négatives, elles auront des effets directs sur le bon ou mauvais fonctionnement des cellules, allant jusqu’à renforcer la vitalité ou, au contraire, entraîner des comportements anarchiques ou la dégénérescence. Chaque cellule de notre corps à une conscience propre. Elle aime bien être approuvée, être reconnue et être remerciée comme toutes les entités vivantes dans notre univers.

Exprimer les remerciements, c’est une façon d’apporter de la douceur, de la réconciliation et de l’assurance à soi-même, c’est une façon d’accepter qui vous êtes. Vous créez un sentiment positif envers l’ensemble de votre être, vous créez un lien directement avec les différentes parties de votre corps.

Avez-vous déjà remarqué que quand vous énoncez le mot « Merci » vous obtenez une sensation agréable au niveau de votre poitrine dans la région du cœur ? En énonçant le mot « merci » à haute voix, vous ressentez un sentiment de chaleur et quelque chose d’agréable, une sensation du bien – être, un « sentiment du cœur ».

visage de deux personnes souriantes

Quand vous commencez à le remercier, votre corps change sa qualité vibratoire. Vos cellules se mettent immédiatement en action afin d’augmenter de l’énergie. Lorsqu’une pensée négative vous effleure, votre énergie s’effondre. Si vous émettez un sentiment négatif en disant à votre corps « Je n’aime pas mes genoux, mon ventre… », si vous passez votre temps à vous plaindre de lui et à le rendre responsable de vos problèmes, vous vous apercevez qu’il ne réagit pas aussi bien et vous ne faites qu’aggraver les difficultés liées à votre corps.

Si vous voulez vous soigner d’un problème physique, au lieu de rappeler sans cesse à votre souvenir les moments de malaise, de mécontentement et vos inquiétudes quant aux futurs dysfonctionnements de votre corps, le plus souvent possible accordez à votre corps le remerciement. Remerciez-le pour tout ce qu’il a fait pour vous.

C’est pourquoi il est important d’exprimer de la gratitude à l’égard de votre corps, Quel que soit son état, il est bon de le remercier pour tout ce qu’il vous permet, au lieu de vous plaindre de ses limites. Lui dire votre confiance dans les améliorations ou évolutions auxquelles il travaille et l’en remercier d’avance, augmente son tonus, ce qui vous soutient en retour dans les pratiques d’hygiène de vie que vous adoptez pour faire en sorte qu’il aille de mieux en mieux.

C’est ainsi que la pratique de la gratitude contribue au calme intérieur, à calmer le cœur, physiquement aussi ; elle apporte la sérénité, la joie de vivre, même dans des circonstances a priori difficiles.

L’exercice pour accroître le sentiment de la gratitude

1 – Pensez aux personnes envers lesquelles vous éprouvez un sentiment de gratitude. Choisissez au moins 3 personnes. Décrivez d’abord pourquoi vous éprouvez le sentiment de la reconnaissance. Prenez conscience de ce qu’évoque la réponse, ressentez-la avec gratitude et adressez le mot « merci ».

2 – Faites une liste de vos expériences du succès, des accomplissements dont vous êtes fier. Choisissez au moins 3 situations. Décrivez d’abord les détails sur les moyens de base qui vous permettent la réussite. Prenez conscience de ce qu’évoque la réponse, ressentez-la avec gratitude et adressez le mot « merci ».

3 – Chaque matin, dites merci à la vie, à la lumière, à l’air que vous respirez, à l’eau que vous buvez, à la nourriture dont vous vous alimentez.

L’exercice pour se réconcilier avec son corps

  • Faites une liste des différentes parties de votre corps, par exemple : les poumons, le cœur, les appareils digestifs, la rate, le foie, les organes des sens comme la vue, l’ouïe, le toucher, le goût, l’odorat etc. …
  • Dans une position assise ou allongée, prenez quelques instants pour vous détendre, accompagnez-vous par quelques respirations profondes, calmes et régulières.
  • Vous pouvez commencez l’exercice par vos poumons, Prenez un moment pour ressentir vos pouvons et rendez vous compte de tout ce que vos poumons ont fait pour vous. C’est grâce à vos poumons que vous continuez à respirer, à restez en vie. Depuis le premier instant de votre naissance jusqu’au moment que vous lisez ces lignes, vos poumons fonctionnent sans interruption, 24h/24h. Accordez à vos poumons un sentiment de gratitude et adressez leurs à haute voix le mot « merci  ». Prenez un instant pour ressentir la gratitude et la vibration du mot « Merci » qui résonne dans vos poumons.

Poursuivez cet exercice avec les différentes parties de votre corps. Le temps idéal pour la pratique de l’exercice « Se réconcilier avec son corps » est de 15 à 20 minutes

Le sentiment du coeur

Selon le SU-WEN (Questions élémentaires), le plus ancien ouvrage sur la médecine chinoise – Huangdi Neijing (Classique interne de l’Empereur jaune, 475-221 av. J.-C.)

« Si le Maître (le cœur) ne répand pas sa lumière, les 12 charges sont en péril »

Dans la médecine traditionnelle chinoise, le cœur est le siège de « Shen » ou la conscience, énergie centrale qui gouverne l’ensemble de l’énergie du corps. Quand le Shen, ou l’énergie du cœur, est équilibré, cela favorise la faculté d’intégrer et exprimer de la compassion, de la sincérité et de la bonne intention, une aptitude du discernement que l’on appelle aussi l’intelligence du cœur.

Le pouvoir du cœur permet le rétablissement de l’équilibre, de rétablir le lien. Le cœur n’a pas un tempérament de gagnant ou de perdant, il bat dans l’ordinateur cosmique, le champ de pure potentialité, de pure connaissance et du pouvoir infini d’organisation et prend toute chose en compte. Les individus que nous sommes sont autant de cœurs où viennent se croiser les influx du ciel et de la terre, et le cœur de l’homme est le cœur du cœur de l’univers.

Sous quelle forme remercier ?

Il existe de nombreuses manières d’exprimer vos remerciements, en particulier mentalement, verbalement ou par écrit. L’aspect émotionnel et sincère de la gratitude est essentiel. Peu importe le moyen que vous avez choisi pour exprimer votre reconnaissance ; mais si elle est dépourvue de conviction, d’attention ou d’un ressenti chaleureux, elle n’est pas aussi efficiente que lorsque vous exprimez une véritable gratitude, en pleine conscience.

Concrètement, c’est bien d’exprimer vos remerciements dans votre esprit ; cela contribue à votre évolution. Mais c’est encore plus efficace de les exprimer à voix haute, à l’Univers ou aux autres. Lorsque vous pensez à un remerciement, il produit un effet certain sur votre corps mais cet effet est d’autant plus puissant qu’il est prononcé à voix haute, car en le prononçant vous émettez une énergie, une vibration plus concrète.

Chacun de nous possède cette qualité du remerciement en lui, peu importe qui nous sommes, de quelle nationalité nous sommes, peu importe à quelle culture nous appartenons, quelle langue nous parlons : quand nous énonçons le mot « Merci » nous obtenons tous le même sentiment, la même vibration au niveau du cœur. N’est-il pas intéressant d’y réfléchir ?

Quand nous adressons le remerciement et la gratitude envers notre corps, ou à l’univers, nous leur créons directement un lien. C’est un sentiment qui est au cœur de tous les hommes, elle nous relie directement à notre nature divine, à la « Source » de «tout ce qui est ».

1

Commentaires

Ajouter un commentaire