Sanshou : la danse du Tai Ji Quan à deux

Posté par:

San Shou : « dispersion des mains »

Le San Shou fait partie des exercices dans lesquels deux partenaires s’opposent en utilisant les principes du Tai Ji Quan : souplesse, présence, et non violence. La pratique du San Shou développe la qualité « écouter – observer », « coller » ou « suivre – adhérer», c’est-à-dire le sens du contact juste, connaître ses limites et les limites du partenaire, renforcer l’enracinement, la souplesse dans le bassin et dans les hanches. La pratique du San Shou apporte une meilleure compréhension de la signification des mouvements de la forme du Tai Ji Quan.

0

Ajouter un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.