Merci : la voie du cœur et le chemin du corps

Posté par:

 

« La gratitude est le secret de la vie. L’essentiel est de remercier pour tout. Celui qui a appris cela sait ce que vivre signifie. Il a pénétré le profond mystère de la vie »

Albert Schweitzer

Quand le mot « merci » est exprimé en toute conscience, d’abord, c’est la constatation du bien reçu – il peut être matériel (cadeau) ou immatériel (soutien moral, présence) – et de son coût (l’effort qu’il a demandé). Ensuite, « la reconnaissance du fait que la source de ce bienfait se trouve en dehors de soi ». Source qui peut être une autre personne, mais aussi la vie elle-même. La pratique de la gratitude favorise une performance accrue et une chute du risque de dépression, une baisse du niveau de stress, une meilleure qualité du sommeil, une plus grande confiance de soi. Autant de bienfaits qui grandissent avec la pratique de l’exercice de gratitude. Plus souvent nous nous efforçons de relever nos raisons d’être reconnaissant, plus facilement nous en trouvons. En outre, plus nous exprimons notre gratitude aux autres, plus nous en sommes appréciés, donc plus ils sont aimables, donc plus nous avons de raisons de leur être reconnaissant, etc. C’est un cercle vertueux qui peut ne jamais être bouclé !

moine

Un regard positif sur la vie

La gratitude nous aide à diriger notre attention vers les choses heureuses et positives de notre vie et à la détourner de ce qui nous manque, elle réduit nos émotions négatives et incite plutôt à développer des émotions positives en nous concentrant sur nos chances. La gratitude c’est donc une prise de conscience sur les choses que nous avons reçu soit par l’univers extérieur (les gens, la nature, les événements etc.), soit par notre univers intérieur telle que notre corps[1], nos organes vitaux, notre savoir-faire, nos points forts etc.

Être stressé et centré sur le manque

Connaissez-vous des gens qui semblent tout avoir, une vie professionnelle remplie, une vie personnelle en apparence riche, des ressources financières suffisantes, et qui pourtant sont tendus, angoissés et malheureux? Et vous en connaissez d’autres qui, en apparence du moins, ont si peu et semblent malgré tout épanouis et heureux.

Quotidiennement, nombreux sont ceux qui sont préoccupés par ce qui leur manque ou par la peur du manque. Manque réel ou peur de manquer de temps, de ressources, d’argent, de santé, de compétence, d’habiletés, d’énergie. Impression ou certitude de manquer de contacts, de contrôle, de motivation, de plaisir, de préparation, de support, de maîtrise, de succès, de valorisation, de confiance, de certitude, de direction, d’amour, de sens, de reconnaissance. Autant d’aspects qui meublent une grande partie de leurs conversations et de leurs pensées.

Lorsque notre attention est régulièrement centrée sur les manques, surtout quand nous nous sentons, à tort ou à raison, impuissants à y faire quelque chose, la réponse de stress ne peut manquer de se faire dans notre organisme. C’est bien connu, nous devenons ce à quoi nous accordons notre attention de façon consistante.

Que notre attention soit centrée sur le manque n’est pas mauvais en soi et peut même être un moteur de la motivation à agir. Mais lorsque ce manque est associé à un sentiment d’impuissance de notre part, alors l’organisme réagit par l’anxiété et le stress.

« La gratitude explique le passé, apporte la paix pour le présent et crée une vision pour l’avenir ». Proverbe hollandais

Une main tendue vers l’autre

En développant le sentiment de la gratitude et le remerciement, nous nous centrons sur le plein, nous développons un état le plus élevé de soi, nous éveillons la meilleure partie de nous, nous exprimons la divinité en nous. Quand nous avons un sentiment de gratitude envers quelqu’un ou envers quelque chose, nous accédons à la facilité d’avoir du respect et de la sympathie envers ces choses.

Remercier, c’est donner ; rendre grâce, c’est partager. Il y a, dans la gratitude, une main tendue vers l’autre en retour de son aide ou de son cadeau, de la reconnaissance d’autrui en tant qu’être humain à la reconnaissance comme synonyme de gratitude. C’est accepter de nous faire aider et d’être content de recevoir ce soutien.

La gratitude n’est pas seulement quelque chose que vous avez appris de vos parents pour remercier et rester poli. Il existe des raisons très subtiles à exprimer de la gratitude et des remerciements. En fait, tout ce que nous apprécions et pour lequel nous exprimons nos remerciements ira en s’accroissant dans notre vie, cela revient à demander à l’univers de nous donner encore plus. Avez-vous remarqué comme nous aimons être en présence de personnes qui nous remercient, qui nous apprécient et nous reconnaissent? Lorsque nous leur donnons des conseils, elles nous disent ; « Merci, cela m’est très utile ». Lorsque nous leur offrez un objet, elles le gardent et l’aiment. Avons-nous remarqué combien nous sommes prêt à leur donner davantage? Il se produit un phénomène similaire avec l’Univers, à un niveau énergétique. Tant que nous remercions l’Univers pour les cadeaux, les choses de valeurs dont nous jouissons, celui-ci nous en offre davantage.

 

« La gratitude est une plénitude de cœur qui vous déplace de la limitation et de la peur vers l’expansion et l’amour » Deepak Chopra

Une émotion au cœur de toutes les spiritualités

Humilité, générosité, gentillesse : ce sont quelques-unes des vertus qui engendrent et suivent la gratitude. Ce qui explique que cette émotion soit au cœur de toutes les sagesses et spiritualités, elle nous guide vers la voie du bien être et la voie de la spiritualité. Les différentes qualifications qu’on peut classer comme vertu sont ; la gratitude, l’appréciation, la compassion, la sincérité, la sympathie, le respect, la bonne intention, la compréhension. Nous pouvons facilement observer que l’ensemble de ces qualités résonnent et se stimulent les unes les autres. Ce sont ces qualités fondamentales qui nous permettre de vivre en paix, en confiance et en harmonie avec soi-même et avec les autres.

Les points à retenir

La gratitude nous réconcilie avec la vie en nous incitant à apprécier ce que nous avons plutôt qu’à déplorer ce qui nous manque. Elle nous « guérit », ceux qui la pratiquent régulièrement prennent davantage soin d’eux, dorment mieux et tombent moins souvent malades. Elle soigne notre relation aux autres et nous permet de maintenir et de développer les sentiments positifs dans nos vies quotidiennes. Exprimer les remerciements, c’est une façon de s’apporter à soi-même de la douceur, de la réconciliation et de l’assurance, c’est une façon d’accepter qui nous sommes. Nous créons un sentiment positif envers la vie.

Quelques suggestions pratiques selon le Psychologue Marc Vachon

  1. Je commence en pensant que, dans cet univers sans fin, c’est une vraie chance d’avoir l’existence, de pouvoir respirer et vivre, d’être une étincelle de vie et d’avoir encore une journée devant moi.
  2. Puis, j’entre en contact avec le privilège que j’ai de pouvoir jouir de mes cinq sens, de pouvoir regarder les beautés de la nature, les œuvres des grands peintres, les sourires des gens. Je pense à la chance que j’ai de pouvoir sentir les odeurs des mets et les meilleurs parfums ; de pouvoir toucher et être touché par le soleil, le vent, une autre personne; de pouvoir goûter les aliments ; de pouvoir entendre les musiques que j’aime, les voix des gens que j’aime, le bruit de la rivière, du vent.
  3. Je remercie pour cette santé qui m’habite, pour l’énergie qui m’anime et qui me permet de faire ce que je fais, d’entreprendre et de créer.
  4. Puis je pense aux personnes que j’aime, qui m’aiment et dont la présence dans ma vie est une vraie bénédiction. Ma conjointe, mes enfants, leurs conjoints, mes petits-enfants, mes amis. Quand je pense à eux, j’imagine clairement leur visage ou j’essaie de ressentir ce que j’apprécie le plus en eux, ce pour quoi je me sens privilégié de les avoir dans ma vie.
  5. Je remercie ensuite pour la chance que j’ai eue de faire des voyages, je revois certains endroits que j’ai visités.
  6. Je pense au confort dans lequel je vis au quotidien, à ma maison qui est chaleureuse et qui permet tant de rencontres agréables avec les enfants, les amis, à l’habitat qui m’entoure, au bonheur que j’ai d’avoir la nature si proche.
  7. J’apprécie à quel point je suis privilégié par la vie de pouvoir vivre dans un pays en paix, de pouvoir profiter de connaissances inépuisables et si facilement accessibles, dans les bibliothèques, par Internet et qui me permettent d’apprendre sur tout ce qui m‘intéresse et me passionne. J’apprécie les facilités incroyables que la technologie met à mon service.
  8. Je rends grâce pour la chance incroyable que j’ai de faire un travail que j’aime et qui me passionne. Je remercie pour tous ces gens qui m’ont donné l’opportunité d’avancer personnellement et professionnellement. Je rends grâce aussi pour les pour les habiletés que j’ai, pour la chance que j’ai de rencontrer autant de gens intéressants.

Bibliographie : Merci – Quand la gratitude change nos vies de Robert Emmons : Pocket Evolution

0

Ajouter un commentaire